Le réalisme est l'arme absolue anti-rampante
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Funny clouds in sunshine area

Aller en bas 
AuteurMessage
omega-17
Administrateur véreux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 790
Age : 33
Localisation : MONS UNITED
Emploi : Méchant
Loisirs : Créer des forums néo-réalistes et autres divertissements du même genre

MessageSujet: Funny clouds in sunshine area   Lun 13 Aoû - 13:14

( Mon ombre enveloppante sur les gravats de Beyrouth )


J’ai rêvé des stratosphères inondées par les muqueuses vaginales des Maghrébines peu farouches.

Ca se passait dans la chambre où mon aïeul pourrissait dans la mort, le teint jaunâtre et le dernier costard de sa vie pendu à son cou. Pour l’occasion, il avait eu la bonté de s’éclipser : la mort rend attentionné jusqu’au zèle. D’où la miséricorde involontaire de ceux qui la donnent.

On s’emboîtait entre les barrières de sécurité de son lit d’agonisant abouti. Comme nous, le monde voulait devenir brûlant. A ce sujet, il est étonnant d’évaluer la récurrence avec laquelle ces personnages injectés se matérialisent en exprimant une franche hostilité à l’élément vêtement.

Le genre de choses qui n’impressionne jamais.

L’œil humide elle me dit : « On aura tout fait ». Et on en revient à l’essentiel. Vouloir se faire le grand blanc livide est plutôt inhabituel, finalement elle se rabattra sur une bite assortie à son grain. Et c’est ce qu’elle fait. Le rôle de la pigmentation dans le phénomène sexuel, c’est une théorie qui mérite qu’on s’auto-éclabousse. Et plus encore.

L’alliage du rose éclatant et du brun sauvage représente le chaînon manquant. Il n’y a que les frustrés qui sont aptes à le déduire et de fait, à envahir le monde en un périmètre restreint à la cellule carrée. L’asservissement des races n’est finalement qu’un dommage collatéral issu du combat qui nous oppose à l’ennui, celui-là même qui le conduit à faire parler de lui par notre intermédiaire.

Tout-puissant(s).

L’Homme est liquide. Dans cette configuration, interagir à son endroit se résume à négocier des accords de paix avec une mare. Je me fonds en lui pour mieux me discerner, y choir est un but comme un autre. En réalité, toute parole n’est que mutisme inavoué et tout écrit, protubérance lyrique de l’impuissance saumâtre. Rien de cela ne saurait enrayer la démence nécessaire à la survie : s’en convaincre permet au moins de sentir la texture poisseuse de ses doigts, de l’allitérer et enfin, d’en retirer le minerai ainsi sécrété. Il ne sert pas, il est. Et ne souffre aucune contestation.

Si c’est une erreur, elle implique la non-perfection. Et ce ne peut être le cas. Ce discours est donc juste. L’ontologie me côtoie fidèlement. Pourtant, ce n’est pas un recours facile. Par impertinence de l’argumentation j’entends état par sublimation. Soumis à d‘excessives amplitudes thermiques, je me déploie. Fantomatique narrateur de l’opéra sur siège rabattable.

Annoncer son génie est une étape incontournable.

Mike Brant a tout de même fini par se suicider. Voilà qui doit remonter le moral des troupes fatalistes. Pas d’espoir dans mes propos, nul avènement ou prophétie, uniquement la démonstration de vigueur au dix-septième degré ‘qui balaye les petits Ewoks comme on balaye les feuilles mortes’.

Tout l’intérêt d’avoir du talent, c’est de le savoir. Sinon, autant passer son temps à rechercher de nouveaux modèles d’origamis, les aligner sur une étagère en contre-plaqué, inviter des gens pour qu’ils s’extasient devant puis mourir en ayant l’impression que l’on a fait de son mieux.

Pour un résultat similaire, on peut aussi aller sauver des enfants au Kosovo.

Personnellement, j’use de ma portée de mouvement au sein d’activités plus ludiques comme coller un contrôle fiscal à mon père, faire preuve de domination stylistique à l’égard de mes voisins ou atteindre la fierté de mes beaux-parents en les conviant à développer leur idéologie au commissariat. L’un dans l’autre, je ne fais pas moins corps avec l’humanité, mon osmose avec elle n’en est pas pour autant entachée et baliser mon parcours de cette manière a le mérite d’éduquer mes très relatifs semblables sur mon positionnement.

I AM cite Sartre, je cite I AM, je ME cite et il n’est pas dans mon intérêt d’être cité par un tas de poussière puisque à son inverse, je m’en lave les mains pilatement. La boucle non reliée contient deux intrus à moins que je fasse délibérément un pas de côté pour les laisser s’expliquer et compter les points. Les paris sont ouverts : entre moelleux anachroniques, qui aura le meilleur crochet du gauche, rien ne va plus.

Il est préférable d’être un connard affirmé qu’un faux humaniste’. [ Ω © ]

J’ai rencontré Brautigan sur une nouvelle de quatre lignes. On ne s’est pas fâché. Ce qui est, globalement parlant, tout à fait remarquable. Aller plus loin, c’est prendre un risque. Il est peut-être aussi instable que Bénabar : la prudence s’impose. Je conseille d’aborder le personnage en lisant les titres de ses textes, puis de prendre un moment de réflexion allant d’une à dix années. Oui, c’est suffisant.

Si on avait fait monter sur l’échafaud la plupart des auteurs dits classiques aux chefs-d’œuvre marshmallows, combien condamneraient aujourd’hui la qualité de la littérature contemporaine ? Moins, très probablement. Au lieu de ça, on a trouvé pertinent de donner le pouvoir au peuple ( moi aussi, ça m’a fait rire la première fois ) en exterminant la royauté. Bon, ça peut se défendre à l’aide de n’importe quel concept aussi aberrant que celui de la démocratie mais à part ça, que faisons-nous de tous ceux qui aujourd’hui, au nom de la liberté d’expression, clament qu’il a été glorieux d’écrire ‘Anna Karenine’ ? Fallait pas faire les marioles en culottes rayées la fourche à la main : maintenant, c’est cuit.

Ne vous inquiétez pas pour moi : quoiqu’il fût arrivé, j’aurais été du bon côté.

Du mien, comme toujours.

_________________
"Soyez abjects, vous serez vrais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anti-rampants.grafbb.com
 
Funny clouds in sunshine area
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caramelle [Blythe Sunshine Holiday]
» Whedonverse : funny moments
» Funny Face
» Lysergic Sunshine
» Ford Pinto Funny car Johan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecriture et positionnement néo-réaliste :: Forums anti-compassionnels :: Textes subversifs-
Sauter vers: